Merci aux électeurs!

La liste ” Pour Groix continuons ensemble”, conduite par Dominique Yvon obtient la majorité des voix soit 67,41% des voix et donc 16 élus

Nombre d’inscrits. 2185

Nombre de votants 1455 soit 66,59%  nul. 30, blanc: 31. exprimés 1393

la liste “changer pour l’avenir de Groix”: 454 soit 32,59 %  3 élus

la liste “Pour Groix, continuons ensemble: 939 soit 67,41% 16 élus

Portrait

Annick Tonnerre, la discrète

Annick Blanchard -Tonnerre 69 ans, mariée et deux enfants habite à Port-Tudy dans la maison familiale.  

Infirmière de profession, elle a exercé 10 ans durant à Paris, à l’hôpital Cochin après y avoir fait ses études. Puis, direction Auxerre où elle jonglait entre son travail d’infirmière à l’hôpital, son rôle de mère et d’épouse de médecin.  

Cela fait 4 ans qu’elle s’est installée définitivement à Groix. J’adore mon île et je ne me voyais pas passer ma retraite ailleurs. J’ai eu de la chance que mon mari veuille bien vivre ici à l’année, lui qui a passé toute sa jeunesse à Dakar. Ce n’était pas évident.

Quand Dominique Yvon m’a demandé de venir rejoindre l’équipe, je n’ai pas hésité. Il y a tant de choses qui ont été faites en 6 ans ! Mon père, Charles Tonnerre, poissonnier-mareyeur jusqu’en 1985 a été adjoint avec le père de Dominique et Jean Ménach et il était passionné.  La vie locale m’a toujours intéressée même quand j’étais loin. Il a dû me transmettre son intérêt pour la chose publique.

Annick aime son île, son environnement, les randonnées à pied et à vélo et les nouveaux circuits de découverte qui ont été mis en place cette année. « Une autre façon de découvrir l’île ». A Port-Tudy, elle ne se lasse pas de regarder la mer et les allers et venues des courriers. Elle s’intéresse à l’urbanisme et souhaite participer aux groupes de travail qui seront mis en place pour redéfinir la liaison le port-le bourg. En tant qu’infirmière, elle aimerait participer au CCAS ” si je peux être utile et apporter mon expérience”

Dominique Yvon reçoit le Conseiller départemental

Dominique Yvon a l’habitude de recevoir le Conseiller départemental Laurent Tonnerre après ses permanences afin de faire le point sur les travaux en cours subventionnés par le départemental ainsi que sur les demandes de ses administrés formulées auprès du département. Il indique qu’il a toujours reçu les élus qu’elle que soit leur étiquette politique. Il pense qu’il est inutile donc de polémiquer sur la venue de Laurent Tonnerre sur Groix qui y tient régulièrement des permanences.

Les quatre premières mesures si nous sommes élu.es

Etre maire, c’est être responsable c’est à dire raisonnable. Notre budget 2020 qui sera voté en avril sera conforme à nos engagements et sans hausse d’impôt. L’excédent de l’excercice 2019 qui s’élève à plus d’1,3 millions d’euros va nous permettre de poursuivre les projets lancés avec et pour les insulaires. En premier lieu la construction de la salle multifonctions qui sera ouverte aux associations et en priorité au club du 3ème âge, puis la modern strouilh et la réhabilitation du site de Port-Lay.

Nous ferons un état des lieux du logement à l’année et organiserons des rencontres avec les propriétaires, les locataires et les différents partenaires (Etat, ADIL, espace info habitat, Lorient aglomération, département…)

Nous réunirons les jeunes pour les écouter et mettre en place avec eux des animations et appels à projet.

Nous lancerons le gros chantier de l’étude qui doit aboutir à arrêter un plan d’actions qui permettra d’impulser un processus de revitalisation durable du port et du centre bourg (aménagement, investissement et animations) en synergie avec l’ensemble des acteurs de l’île. Nous renforcerons la démocratie citoyenne en associant la population à cette étude.

Groix, une commune bien gérée


Faute de propositions et d’arguments, les colistiers de la liste opposée répandent des propos inexacts sur la gestion de la commune par Dominique Yvon. Le récent rapport du percepteur sur la bonne gestion du maire est pourtant sans appel!

Chantal Huet répond à l’opposition

“Groix serait mal gérée !!”
“Les membres de la liste de Dominique Yvon “Pour Groix, continuons ensemble” répondent aux rumeurs infondées et malveillantes que certains, qui n’ont d’autres soucis que de faire passer leur ego personnel, se plaisent à colporter.
Quand on n’est pas aux commandes des finances municipales, on peut dire n’importe quoi …
Mais il faut être réaliste en matière budgétaire.
Des finances saines et une trésorerie positive sont indispensables pour financer, étape par étape, les lourds investissements nécessaires à la modernisation de notre île, et les rendre réalisables.
Et nous saluons le bilan très positif de Dominique Yvon.
Ce qui compte, ce sont les qualités, l’expérience inattaquable, la compétence acquise, la confiance des groisillons.
Car le vote des groisillons, de dimanche, sera un vote de confiance fondée sur une gestion maîtrisée et équilibrée de nos finances. Un vote fondé sur des projets réalistes. C’est comme ça que Dominique Yvon entend continuer sa mandature pour le bien-être de tous les habitants, avec nous, pour vous, tous ensemble.
Pour groix, dimanche 15 mars, votez Dominique Yvon”

Portrait

Bernard Penhoët, le passionné

Bernard Penhoët est né à Groix, il y a 70 ans. Marié et père de 2 garçons, il a quitté l’île à 20 ans pour rejoindre Paris et le corps de gendarmerie où il a fait toute sa carrière. Motard durant 25 ans, il a eu le privilège de suivre plusieurs tours de France qu’il a accompagnés dans les étapes de montagne.

A la fin de sa carrière, durant 10 ans, il a pris les fonctions de moniteur /accompagnateur dans un internat qui hébergeait des jeunes en grande difficultés personnelles et qui suivaient des formations professionnelles pour une meilleure insertion dans le monde du travail.

Toute sa vie, il est resté très attaché à son île et aux Groisillons. Installé au Stang, dans le village où son père était meunier, il est heureux d’avoir pu garder la maison familiale. Bernard aime à raconter ses petits bonheurs, ses pêches au merlan, aux homards…, ses balades à pied, ses films préférés au cinéma des familles mais aussi sa passion, la moto et ses randonnées dans des pays lointains avec une bande d’amis de l’île.

Homme chaleureux, il aime avant tout les femmes et les hommes de son île, leur histoire et souhaite rendre service. Se présenter sur la liste de Dominique allait de soi : « l’ile s’est transformée en quelques années en mettant en place les équipements indispensables pour une vie à l’année et a su protéger son patrimoine naturel qui est sa richesse ». Ici c’est formidable ! Je souhaite maintenant participer à la vie locale et apporter mon regard et mes idées.


Portrait

Christophe Cantin, le Musicien

J’ai 44 ans et suis né à Brest “même”. Je suis en couple et papa de 2 petites filles. Je suis arrivé à Groix en janvier 2009 et suis très heureux d’y être résident à l’année à Mez Er Groez.

Après des études de droit et 8 années au sein de la Marine Nationale, je suis devenu musicien professionnel au sein du groupe Mask Ha Gazh qui reste mon activité principale. J’ai aussi été entrepreneur de spectacles en parallèle.

Mon investissement au sein de l’équipe dynamique et soudée « Pour Groix, Continuons ensemble » est un aboutissement logique de mon intégration insulaire. J’aime Groix et j’y ai trouvé une communauté de gens vrais et un cadre de vie unique pour ma famille. Une île à pérenniser tout en la faisant évoluer. 

J’ai des idées pour compléter une offre culturelle déjà riche mais qui pourrait être encore plus diverse et populaire, pour les jeunes et les moins jeunes, tout au long de l’année. En lien avec les associations groisillonnes, dont je fais partie pour certaines. Mais aussi en lien avec des structures continentales.

Et j’aimerais tisser des liens encore plus étroits et plus visibles avec les autres îles du Ponant, en croisant nos spécificités, nos richesses et nos envies.

Je suis prêt aujourd’hui à consacrer mon temps et mon énergie aux projets qui seront portés par notre équipe. Pour continuer à avancer ensemble pour Groix.